Faire revenir les jeunes dans l’industrie


Notre industrie redresse la tête et se tourne résolument vers le futur. Selon le cabinet Trendeo, 100 usines ont fermé en 2017, mais 125 ont vu le jour, soit un solde positif de 25 établissements. Parallèlement, l’industrie entre dans l’ère des objets connectés, de la donnée et des algorithmes intelligents. L’industrie connectée se familiarise dès aujourd’hui avec des modes de production intégralement repensés, en lien de plus en plus étroit avec l’usage et le client.
Pour lire la version complète de cet article, rendez-vous sur le site de l’auteur via ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.