Entreprises et territoires face à la révolution de l’impression 3D

On est à l’aube d’une mutation en profondeur des modes de production, qui conduira à des gains substantiels de matières premières, des coûts de fabrication et de logistique beaucoup moins lourds… « La révolution numérique descend aujourd’hui jusqu’au niveau de l’usine. Mais, en matière de fabrication additive, on en est encore à l’âge de pierre, car on a toujours fait de la fabrication soustractive. C’est un chantier colossal, qui va demander dix à quinze ans pour maîtriser toutes les technologies et les matériaux associés, mais la France a des atouts indéniables pour se positionner dans le peloton de tête mondial », estime Joël Rosenberg.

Source Les Echos : Entreprises et territoires face à la révolution de l’impression 3D

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire